Historique

L’opposition de ces deux photos atteste aisément du changement de statut du bâtiment du gîte de groupe. Avant les travaux, le gîte n’était que le hangar de la famille. En bas, la « boutique » décelait un entassement d’objets dû aux années, et à la faible valeur de son contenu. Sur la gauche, la voiture avait son garage, ainsi qu’un vieux tracteur Renault, hors d’usage ou presque… Encore à gauche, un poulailler avait été improvisé. En haut, c’était le grenier (tiens !?!), ouvert à tous vents…

Annie, soutenue par sa famille, et en particulier Raymond son mari, lança son projet de gîte en 1989. Alors exploitante agricole, elle cherche à renouer avec un public vers lequel elle a toujours aimé aller. Les travaux débutent non sans avoir détourné quelques obstacles techniques dus à la vétusté du « hangar ».
Le gîte d’enfant voit le jour en 1991, et accueille ces premiers groupes, notamment de Saint- Pierre-et-Miquelon (!) ; oui, les enfants sont les premiers locataires du gîte. Avant d’accueillir des pèlerins, il sera consacré aux vacances des plus jeunes ; le Grenier du Levant est d’ailleurs le premier « Gîte d’enfants » du Tarn-et-Garonne à être érigé avec le label Gîte de France.

Le gîte s’agrandit avec l’aménagement d’une partie de la maison familiale. La chambre du Tilleul accueillera un temps des personnes en Chambre d’hôtes, mais elle sera vite intégrée dans l’actuel Gîte Rural du Tilleul.

Aujourd’hui le Grenier du Levant fonctionne toujours avec le label Gîte de France en gîte de groupe, gîte d’étape avec ou sans Tables d’Hôtes et gîtes ruraux. Tout en ayant passé le relais de la gérance à Virginie et Thierry, vous pourrez croiser Annie qui se fera une joie de vous raconter l’historique du gîte.